13 juin 2016

Présentation

1er CERCLE
UNE HISTOIRE QUI DURE

 

Depuis 2006, les 11 structures culturelles qui composent aujourd’hui le 1er Cercle du ReNAR ont su tisser des relations de confiance et travailler ensemble dans l’accompagnement à la création et la programmation de nombreuses compagnies d’arts de la rue. Grâce à ce travail, soutenu par l’État, DRAC de Normandie dès 2008, la région bénéficie aujourd’hui d’un maillage et d’une structuration professionnelle dans le secteur qui contribue à faire de la Normandie une terre d’accueil des arts de la rue.

Rayonnement

Reconnus pour leur expertise, les partenaires du réseau sont régulièrement sollicités sur leur territoire en travaillant notamment en partenariat avec des structures et collectivités à la programmation d’autres événements, que ce soit en zone urbaine, péri-urbaine ou rurale. Ainsi la Ville de Caen, porteuse de la saison Éclat(s) de Rue travaille en lien étroit avec les villes d’Ifs, de Colombelles, de Blainville-sur-Orne avec le Théâtre du Champ exquis, et la commune nouvelle de Thue et Mue. Le Théâtre de l’Archipel, scène conventionnée d’intérêt national, fait rayonner le festival Sorties de bain dans les villes de Carolles, Saint-Pair-sur-Mer, La Haye-Pesnel et Jullouville. L’Atelier 231, Centre national des arts de la rue et de l’espace public, est quant à lui partenaire depuis de nombreuses années de la Ville de Petit-Couronne avec l’Archifête, de la Métropole Rouen Normandie pour un week-end à Robert le Diable à Moulineaux et de l’association La Fonderie à Blangy-sur-Bresle.

 

2nd CERCLE
DE NOUVELLES PERSPECTIVES

 

Avec le soutien de la Région Normandie, le réseau travaille depuis 2018 à son développement futur à travers la création d’un second cercle de partenaires. Ainsi, les communes de Flers et d’Argentan rejoignent dès cette année le réseau et bénéficient d’un accompagnement dans leur programmation estivale. L’objectif est de rencontrer de nouveaux partenaires et d’aller plus loin dans l’irrigation du territoire Normand par les arts de la rue.

  • DIFFUSER

    Le but est de mutualiser en partie les programmations et de proposer aux compagnies retenues plusieurs dates en région, facilitant l’organisation de leurs tournées d’été. C’est aussi l’opportunité d’une économie budgétaire permettant ainsi de programmer plus de spectacles sur un même événement et de garantir une qualité artistique.

  • S’INFORMER

    Le réseau est un espace d’échanges et d’informations entre professionnels du spectacle. Il permet d’être au fait de l’actualité artistique, aussi bien régionale, nationale qu’internationale. Aujourd’hui, avec l’ouverture du réseau à de nouveaux partenaires, une troisième mission voit le jour.

  • ACCOMPAGNER

    Les membres du second cercle ne sont pas nécessairement des professionnels du secteur des arts de la rue et trouvent au sein du réseau des conseils et un accompagnement dans l’organisation de leur programmation estivale